Actus

PILS - Prévention Information et Lutte contre le Sida Tenter sa chance de rencontrer Obama ! 27 oct. 2015
  • DSC_0321.JPG

Séjourner au moins 6 semaines aux Etats-Unis, c’est ce que propose L’Ambassade des Etats-Unis aux jeunes de 25 à 35 ans. Sandrine Ah-Choon de l’ONG PILS raconte son expérience du Mandela Washington Fellowship, President Obama’s flagship program for Young African Leaders et encourage les Mauriciens à profiter de cette opportunité. Date limite pour candidater le 11 novembre 2015.

Cette année, les candidats au Mandela Washington Fellowship ont doublement plus de chance d’être sélectionnés, puisque le nombre de places disponibles est passé de 500 à 1000, à l’échelle de toute l’Afrique. « C’est l’année où il ne faut pas hésiter à se lancer ! Moi-même l’an passé, j’ai rempli le formulaire sans y croire vraiment… J’étais étonnée d’être retenue pour l’entretien et encore plus quand j’ai été sélectionnée », se souvient Sandrine Ah-Choon, Senior Monitoring and Evaluation Officer à l’ONG PILS, « le conseil que je donnerais, c’est de ne pas attendre la dernière minute pour se pencher sur le questionnaire et de ne pas le remplir directement online d’un jet. Mieux vaut copier le questionnaire dans un document et revenir dessus plusieurs fois pour peaufiner avant de le soumettre. »

TIPS

Pour l’entretien aussi, Sandrine Ah-Choon a quelques tips : « Ce qui est primordial, c’est de réussir à maîtriser son stress devant un panel composé de 4 à 5 personnes. Ensuite, savoir mettre en avant ses points forts comme dans tout entretien. Et enfin, se montrer à l’aise et savoir s’exprimer avec éloquence en anglais ».

La maitrise de l’anglais étant un prérequis, puisque la bourse prévoit des cours et des formations aux Etats-Unis. Sandrine Ah-Choon a ainsi atterri à l’Université Rutgers dans le New Jersey, avec 25 autres citoyens engagés, sélectionnés pour le « Civic Leadership Track ».

En fonction des profils, deux autres programmes sont disponibles : « Public management track » et « Business and Entrepreneurship track ».
En fonction des spécialités, différentes universités partenaires accueillent les boursiers. Au programme pour Sandrine, des modules sur le leadership, l’analyse des données, les levées de fonds… Egalement des rencontres avec des acteurs de la société civile américaine, et la visite du siège de l’entreprise Johnson and Johnson et de l’équivalent de son département CSR, qui finance des projets à l’international…

« Ce qui m’a particulièrement marqué c’est la rencontre avec Leymah Gbowee, Peace Nobel Prize Winner 2011. Leymah Gbowee était l’initiatrice d’un mouvement de femmes au Libéria, qui cherchait à faire cesser la guerre civile avec des actions telles que des sit-in devant le Parlement… », confie Sandrine Ah-Choon, « les rencontres avec les autres acteurs de la société civile africaine dans ma promotion ont aussi été très riches et ses contacts pourront m’apporter beaucoup professionnellement pour des futurs projets, car leurs compétences sont bien spécialisées. J’ai aussi appris beaucoup sur l’énorme diversité culturelle africaine. A Maurice, on ne sait rien sur les tribus, les spécialités culinaires, la vie quotidienne dans les pays d’Afrique sub-saharienne, ce qui est bien dommage… Dans ma promotion, nous avons beaucoup échangé sur les problématiques liées à la santé publique, l’économie, la politique, l’éducation, les infrastructures… J’ai tissé des relations d’amitié vraiment fortes et j’étais parfois choquée en écoutant l’étendue des problèmes dans certains pays : droits humains menacés des personnes LGBT, subsistance des excisions et des mariages précoces… »

A cet échange culturel intense s’est aussi ajoutée la découverte de l’histoire américaine, notamment en visitant les musées à Washington, lors des 4 jours passés dans la capitale pour le Sommet Présidentiel (avec le Président Obama et les parlementaires). Sandrine Ah-Choon envisage éventuellement de tenter encore sa chance pour d’autres bourses dans les années à venir… Les bourses Humphrey et Fulbright étant aussi disponibles aux Mauriciens chaque année…

Infos pratiques pour candidater !

There is only a short time left to apply for the Mandela Washington Fellowship, President Obama’s flagship program for Young African Leaders, ages 25 to 35. This year, 1,000 young leaders from all across Africa will be sent to the U.S. for six weeks of leadership training and mentoring, followed by a three day Presidential Summit in Washington, D.C.
Applicants should have a proven record of leadership and accomplishment in public service, business and entrepreneurship, or civic engagement. They should be committed to public or community service, volunteerism, or mentorship.

In addition, candidates must be proficient in reading, writing, and speaking English. The Fellowship is scheduled to take place June 10-July 28, 2016.
The application is available online at youngafricanleaders.state.gov and the deadline is November 11, 2015. Don’t miss this exciting opportunity!

« Retour à la page Actus
Les autres actus de cette ONG
  • PILS gender work 3.jpg
    Commonwealth Foundation : les ONG mauriciennes invitées à se faire connaître
    PILS - Prévention Information et Lutte contre le Sida
    26 août 2019
    Lire Plus
  • DSC_0747.JPG
    Une 20e année dans la lutte contre le sida
    PILS - Prévention Information et Lutte contre le Sida
    13 déc. 2016
    Lire Plus
  • Eski-prizon-aret-ladrog.jpg
    Eski prizon aret ladrog ?
    PILS - Prévention Information et Lutte contre le Sida
    20 mars 2016
    Lire Plus
  • Nudhar-Bundhoo,-chargée-de-plaidoyer-à-PILS.jpg
    Nudhar Bundhoo, chargée de plaidoyer à PILS
    PILS - Prévention Information et Lutte contre le Sida
    09 févr. 2016
    Lire Plus
  • Nudhar.jpg
    Hépatite C : Dix fois plus infectieux que le VIH
    PILS - Prévention Information et Lutte contre le Sida
    19 juil. 2015
    Lire Plus
  • Equipe Capacity Building.jpg
    Focus sur le Capacity Building
    PILS - Prévention Information et Lutte contre le Sida
    20 mai 2015
    Lire Plus
Entrez votre demande (par mots-clefs) :