Actus

#WeCanIcan : Tous ensemble contre le cancer 01 Jan 0001
  • DSC_0002.JPG
  • DSC_0010.JPG
  • DSC_0016.JPG
  • DSC_0027.JPG
  • DSC_0032.JPG
  • IMG_1727.JPG
  • IMG_1746.JPG

Link to Life a organisé une série d’actions de sensibilisation dans le cadre de la Journée Mondiale contre le cancer, le 4 février.


Le thème « We can, I can » (qui était aussi celui de 2016) a revêtu cette année des allures sportives. Une petite note venue rappeler l’importance d’une activité physique dans le traitement des patients atteints de cancer. La Journée Mondiale contre le cancer est l’occasion de sensibiliser la population mondiale et de rendre hommage aux personnes qui luttent ou ont lutté contre le cancer.

« We can, I can » est un slogan mis de l’avant par l’Union internationale contre le cancer (UICC) pour étudier « comment chacun, en groupe ou individuellement, peut prendre part à la réduction du fardeau mondial du cancer », peut-on lire sur le site de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Link to Life, affiliée à l’UICC, a lancé un hashtag associé au slogan (#WeCanICan) sur les réseaux sociaux, en encourageant la population mauricienne à se prendre en photo avec des équipements sportifs et la mention #WeCanICan, et à poster cette photo sur la page Facebook de l’association pour montrer son engagement à la cause du cancer.

Les premières photos ont commencé à arriver quelques semaines avant la Journée Mondiale. « Ce thème est un message d’encouragement pour les patients », précise Selvina Moonesawmy, coordinatrice de Link to Life.

Autres activités de sensibilisation

Pour aller plus loin dans cette démarche de sensibilisation, l’équipe de Link to Life a aussi coordonné le vendredi 3 février dernier, une marche sur le terrain du club Gymkhana à Vacoas avec ses bénéficiaires et ses volontaires. La marche a précédé une session de fitness et de danse avec le coach de Zumba, M. Pierre.

Le samedi 4 février, les représentants de l’association étaient au centre Lakaz Lespwar Solitude afin de mener une action de dépistage du cancer du sein auprès des bénéficiaires du centre. Link to Life y a aussi mené des sessions d’informations destinées au public.

Environ 40 personnes (principalement des femmes) suivent des thérapies de groupes ou individuelles chez Link to Life. Si le local principal se trouve à Vacoas, l’association a ouvert un centre proposant les mêmes services à Pamplemousses le 4 février 2016, à l’arrière du Sir Seewoosagur Ramgoolam National (SSRN) Hospital, en fermant celui situé à Mon Goût.

« Retour à la page Actus
Les autres actus de cette ONG
Entrez votre demande (par mots-clefs) :