Actus

Future Hope Thérapies familiales : soutien aux parents 10 Aug 2016
  • 2.jpg
  • DSC_0060.JPG
  • DSC_0080.JPG
  • DSC_0082.JPG
  • IMG 4230 4.jpg

L’association Future Hope a procédé jeudi 4 août dernier au lancement officiel de son programme de thérapie familiale. Il s’agit de proposer une structure thérapeutique pour soutenir les familles du quartier, et de suivre les parents sur une base régulière.


C’est suite à deux séminaires organisés cette année par Future Hope (en mai et juillet) sur la responsabilisation des parents, que l’idée de lancer un programme de thérapie familiale a germée. Le besoin et le souhait d’instituer un tel programme a été exprimé par les parents eux-mêmes. L’idée était qu’ils bénéficient de conseils, d’écoute, de soutien et de suivi dans la gestion de leur rôle parental, en vue d’améliorer la dynamique familiale… La vision de l’équipe de Future Hope pour aider à améliorer la vie des habitants de Sainte Croix et ses alentours est une petite pierre, mais une pierre importante dans le travail qu’elle effectue auprès des enfants.

« Réunir régulièrement une quarantaine d’adultes dans un Club pour partager leurs joies et leurs difficultés ‘de parent’ et leur proposer un accompagnement sur mesure avec des séminaires et des visites à domicile est un grand challenge que l’association relève avec beaucoup d’enthousiasme », a précisé Marie-Laure Ziss-Phokeer, marraine de l’association, lors de la cérémonie de lancement.

Contribuer à un meilleur avenir

L’association est née en 2013, du courage et de la patience de Marie-Noëlle Léveillé et de son époux Gérard, aidés de trois autres couples d’amis, tous déterminés à offrir les chances d’un meilleur avenir aux enfants de Sainte Croix, Briquetterie et Batterie Cassé, à travers un programme d’accompagnement scolaire en après-midi. Un parcours semé d’embûches que le groupe d'amis surmonte au fur et à mesure. La fondatrice de Future Hope rappelle qu’il est important de toujours se concentrer sur la positivité : « Pena zis roz, ena boukou margoz osi, me nou get zis roz ! »

L’objectif de l’association est de former une génération de professionnels à Sainte Croix, afin qu’ils participent au développement du quartier. Des étudiants (anciens et actuels) de l’Université de Maurice se déplacent pour les sessions d’accompagnement scolaire auprès des enfants et adolescents âgés de 5 à 17 ans. Ces sessions ont lieu le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 15h30 à 17h30. Et les efforts portent aujourd’hui leurs fruits. Selon Marie-Noëlle Léveillé, l’an dernier, 13 des 15 enfants ayant pris part aux examens du CPE (Certificate of Primary Education) l’an dernier l’ont réussi. « Notre objectif est de pousser les enfants jusqu’au tertiaire afin de leur donner les chances d’un avenir meilleur », explique-t-elle.

Pour Marie-Laure Ziss-Phokeer, cette progression année après année des résultats scolaires des enfants de Future Hope atteste debeaucoup d’effort, de persévérance et de patience. « D’année en année, l’association a bien grandi…  pour se professionnaliser et atteindre aujourd’hui la prise en charge de plus de 150 enfants pour des programmes éducatifs, des camps de vacances et des activités culturelles et sportives visant le développement intégral de l’enfant… » soutient-elle.

Un programme individualisé

S’agissant de la thérapie familiale, le programme a débuté en juillet. Il comprend, entre autres, des réunions mensuelles en soirée avec les parents concernés. « Beaucoup d’accent est placé sur la confidentialité », insiste Marie-Noëlle Léveillé. Edwige Sivance, qui assure les formations des parents sous ce programme, est heureuse de la confiance que placent en elle les parents : « Enormément de choses sont dites et les personnes que je rencontre se livrent à moi en me considérant jamais comme une étrangère. »

Du côté des personnes bénéficiaires de ce programme, ces formations sur la bonne entente familiale sont bienvenues et considérées comme essentielles. Pour Laurent et Claudette, l’un des couples suivis, l’instruction et l’éducation sont des éléments importants contribuant au développement de l’endroit. Les sessions de thérapies familiales se font au cas par cas. Quatre parents avec des profils différents ont été suivis depuis juillet et trois autres sont sur liste d’attente. « Les parents sont écoutés et guidés vers une solution et Edwige Sivance tente de leur redonner confiance en leurs capacités à être des parents responsables. Au-delà du suivi, une assistante sociale rend aussi visite aux familles concernées pour voir si elles ont d’autres besoins », indique Marie-Noëlle Léveillé.

Pour l’instant, faute de place, le personnel impliqué est contraint de jongler entre les horaires des différents programmes, afin que celui de thérapie familial puisse avoir lieu dans un cadre intime et fermé, au vu de la nature confidentielle des rencontres. Grace au soutien du Lions Club de Port-Louis, un agrandissement du centre est prévu pour bientôt pour permettre de mieux accueillir les parents lors des sessions de thérapie familiale.

Pour soutenir l’association, contactez Marie-Noëlle Léveillé sur le 5 946-2819 ou par email sur futurehope.maurice@gmail.com.

« Retour à la page Actus
Les autres actus de cette ONG
Entrez votre demande (par mots-clefs) :