Actus

Relations parents-enfants : savoir communiquer efficacement 04 May 2016
  • DSC_1532.JPG

« Les familles heureuses sont la clé d’une société saine ». Portée par cette certitude, Françoise Labelle s’intéresse depuis des années aux thérapies familiales. Représentante locale de la Gordon Training International depuis 2015, elle anime des sessions explicatives sur ce qu’est la méthode Gordon auprès de parents, actuels ou en devenir. Les prochains Ateliers Gordon Parents Efficaces débuteront à partir du vendredi 06 mai - voir hors-texte.

  • Thomas Gordon est un psychologue américain qui a mis au point des outils de gestion de conflits parents-enfants, mais les contextes diffèrent de pays en pays. Dans le contexte mauricien, quel est le principal problème des relations conflictuelles parents-enfants ?

Il est le même partout. Une relation conflictuelle, quelle qu’elle soit, nait d’une incapacité à communiquer efficacement. Dans la relation parent-enfant, le parent, souvent, ne fait pas la différence entre l’action de l’enfant et l’enfant lui-même. Le parent est là pour transmettre ses valeurs à l’enfant, puis le laisser libre de faire ses propres choix. C’est un peu ce que dit l’auteur Khalil Gibran dans son texte « Vos enfants ne sont pas vos enfants ».

 

  • Le problème est le même partout, mais le problème est-il différent aujourd’hui si l’on compare à autrefois ?

Les problèmes auxquels les parents aussi bien que les enfants ont à faire face aujourd’hui ne sont pas les mêmes. Par exemple on n’avait pas à gérer l’utilisation de l’internet, du téléphone portable etc. D’autre part, auparavant les parents étaient plus autoritaires, ce qui n’était pas forcément la meilleure approche, et peut-être que ceux qui ont souffert de cet autoritarisme deviennent des parents laxistes.

 

  • Comment trouver le juste équilibre en autoritarisme et autorité, entre laisser-aller ou laisser vivre ?

Gordon parle de l’autorité parentale juste. Il est important de reconnaitre les comportements acceptables et inacceptables et de reconnaitre à qui appartient le problème. Si vous me dites que votre enfant a des difficultés à l’école, le problème, bien qu’il vous affecte, est le sien. Et à partir du moment où vous réalisez ceci, vous dégagez plus d’espace de réflexion pour que vous, en tant que parent, le guidiez dans la résolution de son problème.

 

  • Vous avez suivi et animé plusieurs thérapies familiales et parentales basées sur des modèles différents. C’est visiblement quelque chose qui vous passionne…

Oui, car je crois que si l’on arrive à avoir plus de familles heureuses, l’on parviendra à résoudre beaucoup de problèmes de société. Je crois en l’être humain et je crois que tout le monde naît bon.

 

  • Pourquoi la méthode Gordon ?

Cette méthode met en avant trois piliers des relations parents-enfants : l’écoute active, le message « Je » (que l’on retrouve aussi dans les sessions de gestion des conflits de CommunicActions – basées sur le livre « Apprendre à mieux gérer nos conflits » d’Etienne Chomé) et la résolution des conflits sans perdant (soit le win-win situation).  Sous la méthode Gordon sont mises en exergue des techniques et outils qui ont passé le test du temps. De plus, les ateliers sont très structurels, le matériel pédagogique est très utile et pour les formateurs, le travail en réseau permet un échange rapide et pratique.

 

  • Et vous souhaitez que cette méthode se répande davantage à Maurice ?

Gordon Training International, maintenant gérée par Linda Adams, veuve de Thomas Gordon, est l’institution qui accrédite les formateurs Gordon partout dans le monde. C’est ainsi que se propage la méthode Gordon. Je suis la représentante locale de cette institution et pour l’heure, la seule formatrice accréditée pour les Ateliers Gordon Parents Efficaces. Je souhaiterai qu’il y ait plus de formateurs certifiés Gordon et que des travailleurs sociaux locaux manifestent l’intérêt de devenir formateurs Gordon.

 

  • Et vous personnellement, qu’est-ce qui vous a mené vers les ateliers Gordon ?

Quand mes enfants étaient jeunes, j’ai lu le livre de T. Gordon « Comment apprendre l’autodiscipline aux enfants ». Puis en 1999, j’ai suivi la formation « Médiation au service des valeurs » donnée par l’Ecole de Solidarité de Jean-Noël Adolphe, selon la méthode de Reuven Feuerstein et j’ai aussi suivi la formation pour devenir médiatrice. J’ai donné quelques formations et j’en ai suivi d’autres. Derrière tout ceci je retrouvais un peu de Thomas Gordon, ce qui m’a poussée à m’intéresser davantage aux ateliers Gordon. En 2015, j’ai fait un Post Baccalaureate Certificate en thérapie familiale, à distance avec une université américaine. J’ai ensuite suivi la formation pour être animatrice Gordon à Pretoria en Afrique du Sud.

 

  • C’est la première fois que qu’un atelier Gordon a lieu à Maurice ?

Non, depuis l’an dernier j’en ai fait quelques-uns, notamment avec une école maternelle, La Marquise des Anges, à Curepipe, avec le Mouvement pour le Progrès de Roche Bois et au Tamarina Golf Estate. Peu importe la classe sociale, tout parent bénéficie de cette formation.  De Curepipe à Roche Bois, de L'Escalier au Tamarina Golf Estate, les parents veulent communiquer efficacement et renforcer leurs relations avec leurs enfants.

 

 

Hors-Texte : Ateliers Gordon Parents Efficaces ce week-end

Quelques places sont encore disponibles pour les Ateliers Gordon Parents Efficaces qui débuteront vendredi 6 mai à l'Institut Cardinal Jean Margéot et le samedi 7 mai au Collège Lorette de Rose Hill. Les ateliers se feront en deux groupes (huit sessions chacune), le vendredi soir ou samedi matin. Le matériel pédagogique coûte Rs 1500 et les frais de participation varient, selon le lieu et le tarif appliqué – groupe ou individuel. Des tarifs réduits sont proposés pour les couples. Pour s’inscrire, il suffit d’appeler sur le 52 57 78 78. Pour plus d’informations, visitez le site guideparental.com.

« Retour à la page Actus
Les autres actus de cette ONG
Entrez votre demande (par mots-clefs) :