Actus

CUT - Collectif Urgence Toxida Drogues : Parlons-en 28 Jun 2016
  • Drogues--Parlons-en.jpg

« Drugs over lunch »… Un thème qui interpelle. Cet atelier organisé vendredi 24 juin au Palms Hotel par le Collectif Urgence Toxida avait pour but d’occasionner un espace de discussion sur l’importance d’une approche santé dans la gestion des drogues. C’était dans le cadre de la campagne « Support Don’t Punish ».

Autour des tables, ambiance détendue, discussions conviviales… Les principaux acteurs concernés par la question des drogues étaient réunis : décideurs politiques, représentants du Ministère de la Santé et de la Qualité de la vie, chefs religieux, syndicats, ONG… et aussi la présence marquée de l’ONUSIDA, à travers son directeur régional (Madagascar, Comores, Seychelles, Maurice), Salvator Nyonzima.

L’atelier « Drugs over lunch » était une des activités organisées cette année à Maurice pour la campagne internationale « Support Don’t Punish ». Cet espace de dialogue était bienvenu dans un contexte où la question des drogues suscite dans le pays de nombreuses inquiétudes de part et d’autre.

Environ soixante personnes étaient réunies. Parmi la société civile : CUT (principal organisateur de « Support Don’t Punish »), AILES, GenderLinks, Media Watch Organisation, PILS, Sida Info, Espoir Revivre Barkly, et le Collectif Arc-en-Ciel.

Approche multisectorielle

« Nous avons pu exprimer notre point de vue sur les besoins de l’approche sur les drogues : revoir les politiques en place et baser les décisions sur des faits, sensibiliser sur les bonnes pratiques, adopter une approche plus humaine avec un axe santé et une approche holistique - avoir prise en charge psycho-sociale et préventive et s’attaquer au problème de pauvreté », souligne Kunal Naik, Chargé de Plaidoyer et de Communication de l’ONG CUT.

Toutes les personnes réunies se sont accordées sur cette nécessité d’une approche multisectorielle et le besoin d’étudier ensemble la question de près. Au sein des représentants politiques, l’on retrouvait notamment Maneesh Gobin, Toolsiraj Benidyn, Alan Ganoo ainsi que Patrick Assirvaden, Lindsey Collen, Ashok Subron et Ian Jacob.

Répartis en petits comités, les échanges ont été intéressants et partagés, selon le Chargé de Plaidoyer et Communication de CUT. « Il était important d’avoir la participation de représentants politiques, car la question des drogues découle de décisions politiques », souligne-t-il.

La suite ? Davantage de rencontres communautaires sont prévues pour expliquer quelles sont les politiques de drogues. L’objectif est de présenter un document de plaidoyer avec des recommandations clefs de la société civile. 

Liens utiles

Deux vidéos ont été diffusées dans l’assistance lors de cet atelier, deux TED Talks, dont voici les liens :

Vidéo 1 : "Why we need to end the war on drugs ?"

Vidéo 2 : "Sex, drugs and HIV. Let's get rational."

Voir aussi des extraits de l’atelier « Drugs over Lunch » ici.

Une campagne internationale relayée à Maurice

“À Maurice, 44% des personnes qui s’injectent des drogues vivent avec le VIH, selon les dernières statistiques de la AIDS Unit. Alors que 97% d’entre elles vivent avec le virus de l’hépatite C. Malgré leurs conditions de santé qui demanderaient un suivi et des soins, ces personnes restent dans l’ombre, loin des services médicaux d’urgence, par peur d’être arrêtées.”

C’est l’argument principal mis de l’avant par les organisateurs mauriciens de « Support Don’t Punish ». Cette campagne internationale préconise une approche médicale et non-répressive. Car, la répression mène à la stigmatisation des personnes dépendantes à la drogue et ne résout pas le problème, alors qu’un traitement holistique et un accompagnement adéquat auraient été plus efficaces, soulignent-ils.

Plusieurs activités ont eu lieu dans diverses régions pour marquer la participation mauricienne à cette campagne. Le point culminant de la campagne s’est tenue le 26 juin à Batterie Cassée, lors de la Journée Internationale contre l’abus et le trafic de drogues.

« Retour à la page Actus
Les autres actus de cette ONG
  • kun.jpg
    Drogues : Une approche humaine plutôt que répressive
    CUT - Collectif Urgence Toxida
    23 Jun 2017
    Lire Plus
  • DSC_0610.JPG
    Devenez partenaire de CUT !
    CUT - Collectif Urgence Toxida
    01 Jun 2015
    Lire Plus
Entrez votre demande (par mots-clefs) :