Centre d’Accueil de Terre Rouge (C.A.T.R)

Le CATR est un centre qui travaille à la prise en charge de personnes dépendantes aux drogues et l'alcool. 

Nous leur donnons les outils nécessaires pour qu'ils se remettent sur pieds et adhèrent aux principes de base de la réhabilitation et nous travaillons à enlever toutes barrières qui pourraient entraver l'acceptation de ces principes. 

Ceci est fait dans un environnement chaleureux, centré sur les pairs et sous la guidance d'un personnel compatissant. 

L'équipe et les participants travaillent ensemble à développer des plans de traitements individualisés qui traitent la personne dans son intégralité - corps et esprit. 

La construction d'un réseau de soutien est essentielle pour la réhabilitation des personnes dépendantes aux drogues, dont l'alcool, afin de les aider à maintenir leur sobriété et à se reconstruire.

Le centre accueille toutes personnes, sans disctinction de religion, race ou conviction politique. 

Numéro d'accréditation auprès du National CSR Committee

Le Centre fournit un large éventail de traitements aux personnes dépendantes aux drogues et à l'alcool. 
Il a également fourni des services en matière de prévention par le biais de conférences et programmes de sensbilisation dans les écoles, les collèges et les centres communautaires. 

En décembre 2018, le Centre fr René Guillemin a ouvert ses portes afin d'accueillir et de prendre en charge des jeunes de 14-25 ans faisant face à une addiction aux drogues synthétiques. 


Bénéficiaires:

Environ 2500 hommes toxicomanes / alcooliques de plus de 18 ans et originaires de Maurice, Rodrigues ou des Seychelles ont bénéficié des services du CATR sous une forme ou une autre. 

Le Centre D’Accueil De Terre Rouge (CATR) est une NGO qui existe depuis 1986 sous sa forme actuelle et opère sous le Diocèse de Port-Louis. 

Il s'agit d'un des premiers centres à Maurice qui a pris à coeur la prise en charge des personnes dépendantes aux drogues et à l'alcool.

C'est grâce à la générosité de Me Redmond Hart de Keating (notaire), que ce centre d'hébergement a pu être ouvert pour accueillir de jeunes ex-toxicomanes. 

En 1981, le pays prend conscience de la gravité et de l'ampleur du problème de drogues dans la société mauricienne. 

Mgr Jean Margéot, aidé de M. Jean-Noël Adolphe, ne tarde pas à encourager toute initiative de prévention, traitement et réhabilitation des personnes dépendantes aux drogues. 

La Communauté FIAT commence alors une réflexion pour aider les jeunes en difficulté en lancant une petite communauté d'accueil comprenant 4 jeunes Fiatistes (Dr. Jérôme Berson, Kadress Rungen, Judex Deruisseau et Dominique Soupe, au Foyer de Développement de Petite Rivière). C'est vers ces jeunes que l'Evêque de Port-Louis se tourne pour voir comment fonder un centre d'accueil pour l'accompagnement et la réhabilitation des toxicomanes. 

Après les rapports des Fiatistes sur la situation et les recommandations sur la mise en place d'un centre de réinsertion ayant pour but de permettre aux personnes ayant suivi une cure de désintoxication de réapprendre à vivre sans drogue et de réintégrer la société, il donnera son aval pour la mise en place d'un programme résidentiel pour la réhabil;itation des dépendants de drogues de Terre Rouge. 

 

 

Programme en 3 phases :

> service médical / service d'écoute
> programme résidentiel (9 semaines) avec visites des parents une fois par semaine dans le premier mois - possibilité d'accueil de 16 personnes
> programme de réinsertion (un an)

Le programme du CATR compte environ 30/35% de réussite. 


Nos actus
Contactez cette ONG
  • Président
    Jean Bruneau
  • Responsable
    José Ah-Choon
  • Adresse

    Riviere Citron, PAMPLEMOUSSES

Entrez votre demande (par mots-clefs) :