Actus

Salasian Home Appel urgent pour réunir Rs 7,5 millions 17 nov. 2015
  • P1017698.JPG

Au milieu des cannes à sucre, à Batimarais dans le Sud, le Salasian Home a commencé à sortir de terre. Prévue pour accueillir les femmes porteuses de handicap mental ou moteur, cette résidence est en plein travaux.

Depuis 2003, trois religieuses indiennes de la Congrégation Salesienne, Soeur Maria Goretti, Soeur Mereena Julia et Soeur Rita s'évertuent à changer la vie des habitants les plus vulnérables de Batimarais, Camp Diable, Benares et Rivière des Anguilles.

A leur actif de nombreuses réalisations : un projet de poules pondeuses au bénéfice de 50 familles, des cours d'alphabétisation pour 80 personnes, une collaboration fructueuse avec l'association Magic Fingers pour initier 25 femmes au foyer à la couture et au patchwork, une formation au jardinage pour 15 familles, un programme de soutien scolaire, la mise en place de parrainage d'étudiants, l'encouragement à l'épargne à travers le Crédit Union...

« Comme nous ne sommes pas Mauriciennes, l'ensemble de ces projets nous ont permis de mieux connaître la réalité des conditions de vie des habitants défavorisés des villages, qui nous entourent, et leurs besoins », raconte dans un français impeccable Sœur Maria Goretti, « comme la Congrégation Salesienne nous encourage à vivre au plus près des familles, et pas seulement à écouter en restant à la porte, nous avons pu constater également le grand désarroi des personnes handicapées qui sont délaissées, négligées, souvent confiées à la garde de leur grands-parents quand leurs parents refusent d'assumer leurs responsabilités... Ces situations hautement choquantes nous ont motivé à créer l'association Salesian Home en 2011. Un but en tête : créer dans le Sud, un accueil résidentiel professionnel pour les femmes en situation de handicap, qu'il soit physique, mental ou combiné. »

Et Soeur Maria Goretti ne s'aventure pas dans ce projet ambitieux en néophyte, puisqu'elle a oeuvré pendant 16 ans en Belgique, dans le domaine du handicap. Assistante sociale de formation, Soeur Maria Goretti a suivi 3 ans de formation en Belgique pour se spécialiser dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap, avant de travailler dans un home à Namur en Belgique. « Il y avait sur place des ateliers tels que la vannerie, la poterie, le tissage, le bricolage, le tricot, la broderie, la peinture… Des ateliers spécialement adaptés à la capacité des bénéficiaires. Avec de la patience, nous avons pu développer leurs capacités, leur goût et leurs talents dans certains domaines », raconte Soeur Maria Goretti, « cette expérience m’a appris davantage le sens du partage, du pardon, la joie d’être ensemble et le respect des autres ».

Trente résidentes de toutes confessions religieuses

A Maurice, épaulées par une équipe de laïcs au sein de l'association Salesian Home, les trois religieuses ambitionnent d'accueillir, à terme, 30 résidentes (uniquement des femmes porteuses de handicap). Nous avons besoin de finaliser les travaux avant l'ouverture. Et notre souci actuellement, c'est la recherche de fonds. Pour terminer cette phase, nous lançons un appel urgent pour lever Rs 7.5 millions », explique Soeur Maria Goretti.

Le bâtiment est déjà sorti de terre sur un terrain de presque 2 arpents, confié à bail, par la Propriété de Bel Air. Parmi les principaux sponsors du projet, pour l'instant, des donateurs Mauriciens et étrangers. « Nous avons prévu de finaliser les travaux dans 12 mois, car plus nous attendons, plus le coût de la construction risque d'augmenter, c'est pourquoi toute aide sera la bienvenue », souligne Soeur Maria Goretti.

Enfin, un point auquel les Soeurs tiennent beaucoup : le Salesian Home sera ouverte à des femmes de toutes confessions religieuses. « En tant qu'Indiennes, nous savons ce que c'est de vivre dans une Nation multiculturelle en visant l'unité, la paix et l'entraide entre communautés », confie Sœur Mereena Julia qui parle aujourd'hui aussi bien le créole et le français, que l'anglais et sa langue maternelle du Kerala le Malayalam !

Ces trois Soeurs n'ont pas fini de surprendre les Mauriciens et méritent vraiment que le plus grand nombre s'intéressent à leurs projets !

Tel : 626 2486

« Retour à la page Actus
Les autres actus de cette ONG
Entrez votre demande (par mots-clefs) :